Filimbi
Nous connaître
Agir
Siffler
Médias
Actualité


Les 5 activistes risquent jusqu’à trois ans de prison ferme


FILIMBI : le ministère public a requis trois ans de prison contre les 5 activistes pro-démocratie Ce jeudi 16 août 2018 s’est tenue la dernière audience du procès opposant les cinq activistes pro-démocratie du mouvement FILIMBI au Ministère Public. À l’issue de la plaidoirie, le Ministère a requis trois ans de servitude pénal contre Carbone Beni, Grâce Tshiunza, Palmer Kabeya, Mino Bopomi et Cedrik Kayembe. La défense a alors demandé au tribunal leur acquittement ainsi que la prise en compte des mois que les cinq détenus ont purgés depuis leur arrestation. Le jugement final sera rendu dans 10 jours.
Partager :

Copyright © Mouvement Filimbi